Changer de médecin traitant

Changer de médecin traitant

La mise en place du système du médecin traitant a poussé la plupart des Français à choisir un médecin traitant pour ne pas voir leurs remboursements de soins amputés. La plupart d’entre eux gardent ensuite le même médecin traitant pendant des années, mais certains peuvent avoir besoin ou envie d’en changer. Saviez-vous qu’il est possible de le faire sans aucune raison particulière ? Il suffit en effet de remplir le formulaire de changement et de le transmettre à la caisse primaire d’assurance maladie dont vous relevez…

Qu’est-ce que le médecin traitant ou médecin référent ?

La notion de médecin traitant a été introduite il y a quelques années pour éviter le nomadisme médical, en poussant les assurés sociaux à passer systématiquement par ce médecin avant d’aller voir des spécialistes : les visites chez les spécialistes (hors ophtalmologues) sont mieux remboursées si le patient a d’abord vu son médecin habituel, qui a validé le principe de cette visite ; cette obligation de passer d’abord par le médecin traitant est supposée éviter des visites inutiles ou redondantes. Tous les assurés sociaux sont concernés par ce dispositif à partir de seize ans, y compris les enfants mineurs en résidence alternée chez leurs deux parents. Il est cependant possible de déroger à la visite initiale chez son médecin traitant si celui-ci est indisponible ou si l’on en est trop éloigné géographiquement (par exemple en vacances) sans être pénalisé financièrement.

Comment et pourquoi changer de médecin traitant ?

Le « pourquoi » ne concerne que vous : vous n’avez besoin d’aucune raison particulière pour ce changement et il ne vous sera pas demandé de le motiver ! Un déménagement est évidemment un motif pour changer de médecin traitant, mais vous pouvez le faire aussi pour convenance personnelle, par exemple si vous n’avez plus une relation de confiance avec le praticien (vous estimez, à tort ou à raison, qu’il vous a mal soigné ou qu’il est trop difficile de consulter). Dans tous les cas, il vous faudra remplir un formulaire de changement désignant le nouveau médecin et l’adresser à la caisse primaire d’assurance maladie adéquate – dans la plupart des cas, vous pouvez le faire au cours de la consultation avec votre nouveau médecin traitant, qui se chargera de la transmission à la caisse primaire d’assurance maladie.

Ces articles peuvent aussi vous intéresser